Les actualités

Englishmen in the sweet wine vineyard of Bordeaux
Englishmen in the sweet wine vineyard of Bordeaux

12 octobre 2016

Des Anglais dans le vignoble des vins doux de Bordeaux

Quatre journalistes anglais ont découvert le vignoble des Sweet Bordeaux au moment des vendanges 2016. Un moment idéal pour comprendre ce qui fait la particularité de ces vins. Ils ont également rencontré des vignerons et découvert des accords mets et vins étonnants, notamment avec des légumes et du fromage.

Vendanges 2016 au cœur des vignes Sweet Bordeaux

La richesse aromatique des vins Sweet Bordeaux vient de la botrytisation des raisins. La fameuse « pourriture noble » concentre les arômes, qui ressortiront ensuite au cours de la vinification. Les vendanges sont donc un moment crucial, où les vendangeurs effectuent plusieurs passages (on parle de tries successives), pour ramasser des raisins parfaitement botrytisés.

« Les vendanges sont un formidable moment pour rencontrer les vignerons. On a vu les grappes de raisins et c’est particulièrement intéressant avec les Sweet Bordeaux. On apprend à faire la différence entre la mauvaise pourriture et la pourriture noble. On voit comment le vin est fait et on se rend compte de la qualité du savoir-faire des vignerons ».

Kerstin Rodgers, blogueuse, Ms Marmite Lover

Au cours de leur séjour, les journalistes anglais ont ainsi participé aux vendanges, échangé avec des vignerons (en particulier des femmes) et rencontré un spécialiste du botrytis.

Sweet Bordeaux, pas des vins pour le dessert !

Sur son blog MsMarmiteLover, Kerstin Rodgers parle de ses trois passions : la cuisine, le vin et les voyages. Dans le vignoble des Sweet Bordeaux, elle n’est pas venue en expert, mais « comme quelqu’un qui aime cuisiner, boire et consommer du vin en mangeant ». Cela tombe bien, pendant son séjour elle a pu déguster des accords mets et vins étonnants. De quoi balayer les idées reçues.

« Ma plus importante découverte est que ces vins que l’on appelle « dessert wines » portent en fait très mal leur nom, parce qu’ils ne s’accordent pas bien avec les desserts. En France vous avez l’apéritif et c’est beaucoup plus intéressant de les boire à ce moment-là ou avec du fromage ».

Les vins des appellations Sweet Bordeaux se dégustent également tout au long du repas. Le jeune chef Aurélien Crosato leur a proposé un menu à base de légumes : salade de fenouil et oranges brûlées, artichauts croquants, aubergines marinées ou encore plateau de fromages (Stilton, Gouda, Comté, Roquefort, Fourme marinée au Sauternes). Le chef Olivier Straehli a proposé de son côté un hachis parmentier au potiron et lait de coco, une purée de carottes, crème fleur d’oranger et œuf de truite, avec un ananas rôti en dessert.

Journalistes anglais vendanges Sweet Bordeaux

Suite à son séjour, Ms Marmite Lover réfléchit à de nouvelles recettes. À son retour à Londres, elle a par exemple cuisiné des tomates du jardin avec du Sauternes et du piment d’Espelette et les a servis avec des pâtes fraîches.

Et vous, avec quel plat aimez-vous déguster un Sweet Bordeaux ?

Enregistrer

Enregistrer