Apprendre
à déguster

Dégustation : la phase olfactive

Retranscription de la vidéo :

« Dans une précédente vidéo, nous avons abordé la première étape de la dégustation. Nous allons voir ensemble maintenant, la deuxième étape de la dégustation, c’est-à-dire la phase olfactive, le nez. Ça va se faire en deux étapes, tout d’abord ce qu’on appelle le premier nez. Le premier nez, c’est la première phase où nous allons sentir le vin sans agiter notre verre. D’ores et déjà, nous pouvons sentir l’intensité du nez, également sa qualité, et puis les premiers arômes volatiles que nous livre le vin. Ensuite nous arrivons au deuxième nez, c’est après avoir agité le verre, comme ceci. Les molécules aromatiques étant des molécules volatiles, nous allons mieux sentir une fois que nous avons agité le verre. À ce moment là, nous pouvons sentir tout le bouquet aromatique et toute la complexité que nous livre le vin. Les Sweet Bordeaux sont des vins très aromatiques, on y retrouve de la fleur, des fruits frais, des fruits secs, des fruits exotiques, mais également des fruits confits, vous voyez la palette est très très riche. Cette palette peut être complétée par des notes épicées ou des notes encore empyreumatiques issues de l’élevage, empyreumatique c’est tout ce qui est toasté, grillé, torréfié. Et puis nous avons toujours ce champignon, le Botrytis cinerea, cette fameuse pourriture noble qui contribue également à cette richesse aromatique, à cette palette aromatique, en apportant des arômes caractéristiques d’agrumes confits, d’oranges confites. Avec le temps les arômes des Sweet Bordeaux évoluent. Un Sweet Bordeaux jeune va présenter des notes florales, assez fraiches, des notes de fruits, on est sur la mangue, le fruit exotique, mais également sur des notes d’agrumes, de miel d’acacia, ou encore de coing, de vanille, on est sur des arômes très aériens, légers, plutôt séducteurs. Sur des plus vieux millésimes, on va retrouver des arômes un peu plus concentrés, un petit peu plus denses, on est sur des notes de caramel, d’épices, des notes de fruits secs ou encore des notes de fruits confits, de zestes confits sur des arômes plus racés et plus profonds. Je vous donne rendez-vous pour la troisième étape de la dégustation : la phase gustative. »

À voir
aussi

  • conserver un sweet bordeaux

    Comment servir et conserver un Sweet Bordeaux

    Regarder
  • sweet bordeaux degustation visuelle

    Dégustation : la phase visuelle

    Regarder
  • sweet bordeaux dégustation

    Dégustation : la phase gustative

    Regarder
  • accords swet bordeaux et dessert

    Accords avec des desserts

    Regarder
Voir toutes les vidéos pédagogiques