Esprit Sweet
Music

16 décembre 2016

Hugh Coltman, « Smile » votre vin doux de Bordeaux

Dans son album Shadows – songs of Nat King Cole, Hugh Coltman, décide de rendre hommage à sa mère, disparue lorsqu’il avait 7 ans et fan de Nat King Cole.

En 2015, Hugh Coltman a décidé d’enregistrer cet album et de démarrer une aventure musicale dans le jazz. Le plus parisien des bluesmen anglais a eu le déclic en 2012 après une rencontre avec le pianiste Éric Legnini.

À l’écoute de l’album, nous retombons dans une Amérique ségrégationniste des années cinquante. Avec le côté sombre (shadows) de Nat King Cole qui a subi de plein fouet cette période en tant qu’artiste noir. La justesse de la mélodie revisitée par Hugh Coltman véhicule une légère mélancolie qui se traduit parfaitement dans le titre « Smile ». Sourire lorsque tout va mal, sourire contre l’adversité, sourire car :

« That’s the time, you must keep on trying. Smile. What’s the use of crying ? You’ll find that life is worthwile, if you just smile » / « C’est à ce moment-là que tu dois continuer d’essayer. Souris. À quoi bon pleurer ? Tu verras que la vie vaut encore la peine. Juste en souriant ».

Au cœur de l’hiver, cette chanson donne envie d’être écoutée tranquillement installé(e) devant une cheminée, ou à regarder des photos de l’année écoulée. Quoi de plus doux que d’accompagner ce moment avec la douceur d’un verre de Sweet Bordeaux ?

Hugh Coltman Sweet Music

Enregistrer