Des savoir-faire

Sweet Bordeaux - Brumes matinales sur le vignoble
Sweet Bordeaux - Brumes matinales sur le vignoble

30 septembre 2012

Ciron et brumes d’automne

Dans le vignoble des Sweet Bordeaux, les rayons de soleils estivaux ont laissé place à un tout autre climat qui s’accompagne d’un phénomène surprenant…

Vous êtes-vous déjà promené de bon matin entre les rangs de vignes ou en bordure de Garonne ? Avez-vous remarqué cette brume matinale persistante ? Depuis toujours, et chaque matin, cette brume visite le vignoble des Sweet Bordeaux, et plus particulièrement celui du Sauternais. Elle annonce l’automne et les vendanges à venir.

Le responsable de ce brouillard indispensable à la production des prestigieux vins liquoreux est le Ciron, une petite rivière affluente de la Garonne. Elle prend sa source au nord-est du département des Landes, pour traverser, couvert d’une voute végétale, le vignoble des Sweet Bordeaux, avant de se déverser dans la Garonne à Barsac.

Cette petite rivière et le terroir unique qui la borde (sol de graves, de sables, de calcaire et d’argile), permet à la région de produire les meilleurs vins doux. A l’automne, la rencontre entre l’eau froide du Ciron et celle de la Garonne provoque la formation d’une brume matinale. Cette brume baigne les raisins mûrs d’une humidité propice à la fixation du Botrytis Cinéra, dit « pourriture noble » sur les jeunes baies de sémillon, sauvignon et muscadelle. Les environs vallonnés et venteux permettent la disparition des brumes matinales, les baies se déshydratent par évaporation et se concentrent en sucre grâce au soleil d’après-midi. Le Botrytis Cinérea ne se répartie pas de manière égale sur les grappes. Au moment de la récolte, les vignerons devront vendanger par tries successives pour sélectionner à chaque passage les baies de raisin les plus propices à produire du Sweet Bordeaux.

Les Sweet Bordeaux sont un don de cette petite rivière, d’un terroir unique et du savoir-faire des hommes…