Des savoir-faire

Le printemps la période du débourrement
Le printemps la période du débourrement

25 mai 2012

Le Printemps : la période du débourrement

Le métier de vigneron est un métier exigent… Chaque saison annonce le retour des travaux dans la vigne conditionnant la qualité du raisin et du renommé nectar doré des Sweet Bordeaux. Le viticulteur doit alors adapter ses travaux au rythme des cycles végétatifs de la vigne et des conditions climatiques. Une connaissance parfaite des saisons, de la vigne et de ses cépages acquise par l’expérience et la passion…

Après la taille de l’hiver, la vigne sort de son long sommeil hivernal et dès le mois de mars on assiste à la naissance d’un nouveau cycle végétatif dans le vignoble des Sweet Bordeaux. La vigne se réveille, la sève circule à nouveau dans la plante… C’est le débourrement.

Les bourgeons latents sortent de l’hiver en faisant éclater la pellicule ligneuse qui protège du froid. C’est la première phase de retour à la vie, car en éclatant, les bourgeons perdent leur bourre, sorte de renflements qui apparaissent sur les sarments. Les bourgeons commencent à se développer, les rameaux et les feuilles se déploient alors. Pendant cette période de croissance, on dit que la vigne « pleure ». La sève remonte dans les rameaux de vigne et suinte au travers des cicatrices laissées par le sécateur lors de la taille. Une période que le viticulteur dans les Sweet Bordeaux craint particulièrement…Gare aux gelées de printemps et grêles qui peuvent porter préjudice à la qualité de sa récolte.

Jusqu’à la floraison, le viticulteur effectue plusieurs travaux dans sa vigne afin d’éliminer tout ce qui ne paraît pas nécessaire à la production du raisin. Toutefois, il veille à ne pas réaliser ces opérations trop tôt.

D’abord l’ébourgeonnage. Après l’arrivée des bourgeons, le viticulteur doit éliminer les rameaux qui ne sont pas désirables pour que la plante puisse concentrer son énergie sur les rameaux qui porteront le fruit. S’en suit la phase d‘épamprage où le viticulteur supprime ce que l’on nomme « les gourmands », ces rameaux qui poussent sur le vieux bois et sur les porte-greffe.

Dès l’apparition des premiers rameaux et des premières grappes, le viticulteur commence les traitements phytosanitaires afin de protéger son vignoble contre les maladies et les ravageurs jusqu’au prochain cycle végétatif : la floraison…

Le printemps la période du débourrement