Des hommes et des femmes

22 janvier 2013

Nouvelle jeunesse pour la cave à vins de Toulenne

Jérémy Moreau a ouvert le 1er décembre 2012 la cave qu’il a repris à Toulenne. Après un mois de travaux pour rendre le lieux à son image, fraichement sorti d’école de commerce, à 25 ans l’étudiant devient caviste.

Jérémy Moreau est tombé dans la barrique quand il était petit. « Mon grand-père amateur de vins me les faisait déguster depuis tout petit. A l’âge de 5 ans! Evidemment je ne buvais pas, je sentais le vin et je le regardais. Du coup cela m’a suivi toute ma vie!», raconte le jeune homme de 25 ans né dans le Sauternais. La cave à vins qu’il a décidé de reprendre le 1er décembre 2012, « Le chai des vins », n’est donc manifestement pas une lubie due à son jeune âge. Après une première formation au CIVB (centre interprofessionnel des vins de Bordeaux) à l’âge de 16 ans, s’en sont suivies de nombreuses autres. «J’ai participé à ces formations pour mieux connaître les vins et leurs accords avec les mets », explique Jérémy Moreau. Après un bac S, il se lance dans une école de commerce à Bordeaux, question de stratégie. Car le vin, ça se commercialise. Pendant la formation commerciale, lors d’un stage à la Maison des Vins de Cadillac pendant deux ans, l’activité de Jérémy Moreau sera principalement axée sur l’oenotourisme. C’est là qu’est née sa passion pour faire découvrir aux autres le goût du vin.

jeremy-moreau

Une préférence pour les vins liquoreux plutôt jeunes

Au « Chai des vins » entre 250 et 300 références de vins sont proposées, ainsi que 15 à 20 champagnes, autant de whiskies et des spiritueux. « Mon critère pour choisir mes alcools est leur bon rapport qualité prix », précise Jérémy Moreau. Sa cave de 80 m2 conçue avec une décoration conviviale, affiche des prix qui vont de 3 à 300 euros la bouteille. « Je souhaite mettre l’accent sur la convivialité de ma cave et ôter tout le côté guindé du monde du vin », souligne le jeune caviste. « J’accueille de la même façon celui qui va acheter une bouteille à 3 euros que celui qui est prêt à y mettre 300 euros », assure-t-il. Jérémy Moreau l’avoue, il a une petite préférence pour les vins liquoreux plutôt jeunes. Lors des soirées accords mets et vins qu’il souhaite organiser il portera une attention particulière aux Sweet Bordeaux des Graves et du Sauternais. Ces dégustations se dérouleront en collaboration avec des producteurs locaux. « Nous avons assez de matière dans le Sud Ouest pour ne pas se fournir ailleurs», insiste le caviste. Lors de certaines soirées les producteurs seront présents. « Mon but est que l’on se retrouve en petit comité pour échanger», prévoit-il. Des repas de terroir dans les petits restaurants situés à proximité de la cave, avec des commentaires sur les vins, seront organisés. « L’amateur qui aime le vin mais qui n’est pas un grand connaisseur doit pouvoir décrire le vin avec ses mots. Je ne serai là que pour guider, je bannis les cours magistraux », voici un Jérémy Moreau déjà très pédagogue. Il réalise ses premiers pas seul aux commandes de sa cave, alors n’hésitez pas à lui rendre visite en plein coeur du Sauternais à Toulenne.

Le chai des vins
40, avenue du 8 mai 1945
33 210 Toulenne

Tél: 05 56 63 45 28
Du mardi au samedi de 10 heures à 12h30 et de 15 heures à 19h30
Le dimanche de 10 heures à 13 heures