Des hommes et des femmes

16 mai 2013

Première cuvée de Sauternes pour les frères Siozard au château Lapinesse

David et Laurent Siozard, jeunes frères jumeaux descendants d’une famille de vignerons, viennent d’acquérir le château Lapinesse à Barsac. Une fascinante aventure pour ces novices dans le monde des Sweet Bordeaux.

David et Laurent Siozard ont créé en 2012, leur première cuvée de Sauternes… Alors qu’ils venaient d’acquérir leur propriété sur les terres de Barsac, au mois de janvier de la même année. Pour l’instant, l’aide des anciens propriétaires du château Lapinesse, est indispensable aux deux novices en matière de Sweet Bordeaux. « Me lancer dans la fabrication d’un vin liquoreux est une aventure très nouvelle, je suis vigneron depuis des années sur la propriété familiale du côté de l’Entre Deux Mers, mais je n’avais jamais produis de Sweet Bordeaux », confie Laurent Siozard. Il est chargé du travail de la vigne et de la vinification. « Rechercher cette pourriture noble qu’est le botrytis a été un challenge pour moi, j’ai été épaulé par une équipe de vendangeurs habituée aux tries successives », raconte-t-il.

Première cuvée de Sauternes pour les frères Siozard au château Lapinesse

A 35 ans, les frères jumeaux sont fiers de leur première cuvée « Vieilles Vignes ». « C’est un joli millésime malgré toutes les difficultés que nous avons rencontrées. La cuvée a pu participer à la journée de présentation des vins primeurs », précise Laurent Siozard. « Travailler les assemblages des différentes tries est passionnant et la petite taille de la propriété me permet de créer des cuvées d’une exceptionnelle qualité », assure le technicien.

Les frères Siozard choisissent de ne pas toucher à la qualité des Sweet Bordeaux du château Lapinesse. En revanche, la mission de David Siozard est d’éduquer les palais des consommateurs. Il s’occupe de la partie commerciale des Vignobles Siozard, au total 50 hectares auxquels viennent de s’ajouter les 5 hectares du château Lapinesse. « Nous avons choisi les vins moelleux et liquoreux de Sweet Bordeaux pour compléter notre gamme parce que Sauternes est un terroir prestigieux et intéressant. L’appellation est bien connue des amateurs mais je cherche aujourd’hui à modifier son image », explique le viticulteur.

Première cuvée de Sauternes pour les frères Siozard au château Lapinesse

Casser les codes, désacraliser la consommation de Sauternes, tel est l’objectif du jeune vigneron. « Nous sommes des « néo-sauternais » qui défendent une consommation inhabituelle du Sauternes. Les Sauternes sont des vins faciles à boire, ils ne sont pas créés pour rester dans la cave, ils sont expressifs et fruités, ils se marient parfaitement avec des saveurs exotiques épicées ou sucrées/salées, à l’apéritif ou en dessert, pas seulement à Noël avec le foie gras », insiste le commercial. Dans les nombreux salons en France et à l’étranger, où il se rend chaque week-end, David Siozard cherche à faire découvrir au public les accords mets et vins possible avec le Sauternes.

Première cuvée de Sauternes pour les frères Siozard au château Lapinesse

L’aventure des deux frères dans le Sauternes, c’est une histoire de vins et de gens, dans le partage. Le petit château Lapinesse s’ouvre aujourd’hui au grand monde. David Siozard l’intègre à son réseau d’exportation en Chine, dans les DOM-TOM, au Sénégal, au Japon, en Belgique ou encore en Russie. Bientôt l’idée sera de créer, les années où la récolte le permettra, un vin haute-couture de l’appellation Barsac… Désormais 12000 bouteilles de Sweet Bordeaux sortiront chaque année du chai des frères Siozard au château Lapinesse. Pour le bonheur des heureux propriétaires et des gourmets consommateurs…