Rétrospectives
en vidéos

Sweet Wine Course #1 – Les Crus Classés

Retranscription de la vidéo :

« Bonjour, aujourd’hui je vais vous parler des Crus Classés. Tout d’abord qu’est-ce qu’un Cru ? Un Cru c’est le vin d’une propriété, c’est là où la vigne croît. C’est une notion qui est très populaire au XIXe siècle et qui a laissé la place à la notion de château aujourd’hui. Alors on s’y réfère encore quand on parle des classements. Le plus vieux classement des vins de Bordeaux c’est le classement du 18 avril 1855. Il a été créé à la demande de Napoléon III pour l’exposition universelle de Paris de 1855. A l’époque, ce sont les syndicats de courtier qui l’effectue à la demande de la chambre de commerce de Bordeaux. Ils ont fait ce classement sur la base du prix de transactions des vins et également sur la notoriété des crus sur plusieurs années. Le classement consacre à la fois les vins rouges du Médoc mais également les vins blancs doux de Sauternes et de Barsac. A l’intérieur de ce classement des vins blancs doux on distingue 3 catégories : Premier Cru Supérieur, les Premiers Crus Classés et les Seconds Crus Classés. En 1855 ce qu’il faut savoir c’est que ces vins blanc doux sont des vins très populaires, recherchés, de grande qualité et bu dans les plus grandes cours d’Europe. Ce qui explique qu’à l’époque il y a un grand nombre de premiers crus classés 11, contre seulement 3 Premiers Crus Classés pour les vins rouges du Médoc. Ce classement de 1855 est toujours en vigueur de nos jours et la surface plantée pour les vins classés est de 45%. Parmi ces Crus , il y en a un qui retient l’attention. C’est le Château d’Yquem. La légende rapporte qu’en 1847, le marquis de Lur-Saluces, alors propriétaire du Château d’Yquem est retenu en Russie. Il aurait ordonné qu’on l’attende pour effectuer les vendanges. Il trouva alors des raisins très mûrs, trop mûrs. Il décida tout de même de vendanger et il s’est rendu compte qu’il avait obtenu une cuvée extraordinairement aromatique. Donc en 1855, il passe du statut d’exploitation familiale à une renommée internationale. En effet, la classification de 1855 amène le domaine au rang de seul et unique Premier Cru Supérieur de la classification. La classification des Sauternes et des Barsac consacrent 27 crus : 17 Sauternes et 10 Barsac. Un Premier Cru Supérieur, on l’a vu avec le Château d’Yquem. 11 Premiers Crus : 9 Sauternes, 2 Barsac et 15 Seconds Crus : 7 Sauternes et 8 Barsac. Cette classification de 1855 qui précède en fait l’apparition des appellations d’origine a suscité un esprit en fait de responsabilité qui se propage de génération en génération et ces châteaux ont tous la même devise : ne pas faillir à l’honneur qui leur a été fait. À très bientôt pour un prochain épisode. »