Des hommes et des femmes

28 janvier 2016

Guillaume Gonfrier, la 3e génération est en marche

Guillaume Gonfrier est pratiquement né dans les chais. Comme le reste de sa famille d’ailleurs. Cet étudiant de 23 ans a bientôt terminé son cursus en management à l’IAE de Bordeaux et pense sérieusement à défendre les vins blancs doux de Bordeaux dans le vignoble familial, le vignoble Gonfrier.

Produire des vins blancs doux de Bordeaux : le choix du cœur

« Être élevé dans les vignes et grandir dedans, ça aurait pu me dégoûter. » Mais finalement c’est ce qui a poussé Guillaume Gonfrier à faire ses études et ses stages dans le monde du vin. Que ce soit à Bordeaux, Paris, New York, et même en Chine.

« Quand j’étais aux États-Unis, je travaillais chez un caviste. Quand j’expliquais le vin aux gens, j’ai senti que je parlais avec le cœur. C’est ce qui m’a convaincu. »
Guillaume Gonfrier, des vignobles Gonfrier

Une passion transmise par ses parents et grands-parents qui ont toujours su valoriser les vins blancs doux de Bordeaux depuis 1962. Un symbole résume la philosophie familiale : la boussole. Elle rappelle à chaque membre de la famille qu’il faut voyager et aller voir ce qu’il se passe ailleurs pour trouver sa voie. Visiblement cela fonctionne, puisque la 3e génération est en marche. Aujourd’hui, ils sont cinq cousins et cousines à travailler ou se préparer à prendre la suite de leur père ou de leur oncle, sans contrainte ni obligation, mais à leur rythme, juste par envie.

« Dès que j’ai des vacances, je fais de la production sur la propriété. J’aime travailler les mains dans la terre. J’aime aussi beaucoup voyager et l’export m’intéresse beaucoup. »
Guillaume Gonfrier, des vignobles Gonfrier

Et cela tombe bien, puisque selon les derniers chiffres disponibles, les ventes à l’export des 10 appellations Sweet Bordeaux ont augmenté de 18 % en 1 an. De quoi envisager l’avenir avec enthousiasme.

Les vins blancs doux de Bordeaux séduisent les jeunes

Il y a trois appellations de vins blancs doux de Bordeaux à découvrir dans les chais des Vignobles Gonfrier : un Premières Côtes de Bordeaux moelleux, un Bordeaux blanc moelleux et un Cadillac.

« Les vins blancs doux correspondent parfaitement au goût des jeunes. C’est un vin qui est très frais au nez, un peu citronné, qu’on a envie de boire. Les 25-40 ans l’apprécient de plus en plus. »
Guillaume Gonfrier, des vignobles Gonfrier

Le savoir-faire des vignerons est la marque de ces vins. Guillaume Gonfrier tient donc à le mettre en avant.

« Aller jusqu’à la surmaturation est un travail minutieux. Rien n’est laissé au hasard. Si les clients apprennent à mieux comprendre les risques pris pour construire ces vins, ils seraient encore plus intéressés par la dégustation. »
Guillaume Gonfrier, des vignobles Gonfrier

Vous voulez en savoir plus sur le travail de la famille Gonfrier ? Rendez-vous au Château de Marsan. Vous pourrez visiter les chais et déguster les vins de la propriété. Accueil chaleureux garanti !